dimanche 14 janvier 2018

Epure 6



Tu me tenais comme un noyé,
 moi qui n' ai pas le pied marin

                                                          Je partais sans quitter le seuil





3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il y en a donc au moins un !!! :))
      Merci..

      Supprimer
  2. La déserteuse3 mars 2018 à 09:22

    On pourrait croire en effet que j'ai déserté. Mais non, la fille prodigue revient de ses absences et... c'est toujours aussi beau et fort.

    RépondreSupprimer